Les poétiques de soin - La lettre d'été de Let-Know Café - Pour une anthropologie du soin.

 Bonjour à tous,                                                                                                                                                                          

                                                                                                      

Voici venu l'été et ses cieux étoilés. C'est le temps de vous présenter la nouvelle lettre de Let-Know Café, dédiée pour l'occasion à la poétique du soin. Poéter au café, c'est penser le soin autrement, pour mieux prendre soin !

 

« La poésie ne vient pas après la science, pour célébrer le triomphe de la raison sur la nature. Elle vient avant la science, lorsqu’avec davantage d’humilité, nous reconnaissons que nous devons notre existence au monde que nous cherchons à connaître ».

(INGOLD, 2014, p.12)

 

Mondher, notre bibliothécaire, vous donne ses conseils de lecture. Voilà trois ouvrages qu'il sort aujourd'hui pour vous de notre bibliothèque :

Une nouvelle parution en anthropologie de la santé :

ANDRIEU Bernard (2015). Le malade encore vivant.

Être malade est une expérience nouvelle de notre corps vivant. Dépassant nos représentations du corps vécu, la douleur, le vertige ou les sensations intimes émergent ici par une parole incarnée : le malade est encore vivant. Ainsi le vivant et le vécu se complètent comme les deux versants du sujet contemporain par le témoignage de récits à la première personne. Et Bernard Andrieu vous emmène dans ce monde bien à lui que nous aimons beaucoup, et déjà dans la poétique de soin.

ANDRIEU Bernard (2015). Le malade encore vivant. Neuilly-lès-dijon : le murmure, 79p.

 

Un classique en anthropologie du soin :

PERRIN Michel (2001). Les praticiens du rêve.

Voici un livre qui fait référence sur le chamanisme des indiens Guajiro aux confins du Venezuela et de la Colombie. Il témoigne aussi d’une expérience ethnologique de terrain assez classique. Le chamanisme n'est-il vraiment qu’« un système imaginé » ? N’est-ce pas aussi une façon efficace d’aborder la réalité de la vie sociale ? Le chamanisme n'est-il pas, tout comme la poésie, une autre voie que notre "prêt-à-penser" pour comprendre le soin et soigner ?

PERRIN, Michel. (2001). Les praticiens du rêve. Paris : Presses Universitaires de France. Quadrige, 285p.

 

Et pour le plaisir ...

DESCOLA, Philippe, INGOLD, Tim. (2014). Être au monde, quelle expérience commune? (débat présenté par Michel LUSSAULT). Lyon : PUL, 78p.

Il est des moments que l'on regrettera toujours d'avoir ratés, comme cette rencontre entre deux auteurs que nous apprécions beaucoup, juste à deux pas du café, à la Villa Gillet, dans ce joli parc de la cerisaie à Lyon... Arghhh …On se console en partageant avec vous ce petit bouquin qui traite des bonnes questions. Intéressant la confrontation des discours entre ces deux-là... Deux bons penseurs qui entrouvrent chacun la singularité de leur monde privé! À lire, et seulement 78p. en plus!

DESCOLA, Philippe, INGOLD, Tim. (2014). Être au monde, quelle expérience commune? (débat présenté par Michel LUSSAULT). Lyon : PUL, 78p.

 

Edouard au présentoir, vous conseille :

Un bon événement

04 et 08 juillet 2016 à Paris - Université d'été « Les nouvelles figures du social - Concepts et professions ».

Du 4 au 8 juillet, l’Université Sorbonne Paris Cité organise cinq jours de débats, conférences et ateliers autour du thème « Les nouvelles figures du social ». Les sciences sociales y seront à l’honneur. L’événement est gratuit et ouvert à tout le monde, sur simple inscription sur le site : http://nouvellesfiguresdusocial.uspc.fr/
Cette université d'été explorera les changements provoqués par les transformations sociales et sociétales actuelles. Elle réunira de nombreuses équipes de sociologues, historiens, géographes, économistes de Sorbonne Paris Cité dont les objets interrogent, de diverses manières, ces nouvelles figures du social. Quelques titres de tables rondes : "Mouvements, occupations, environnements"; "social, empowerment et émancipation"; "mesures et démesures du social"; "la santé au croisement du social et du global". Extra!

Demandez le programme!

 

Une bonne adresse

L'Homme
«L'Homme, revue française d'anthropologie» est une revue trimestrielle fondée en 1961 par Émile Benveniste, Pierre Gourou et Claude Lévi-Strauss. C'est une revue généraliste qui se veut ouverte aux multiples courants et à l'évolution de la recherche anthropologique, dans une perspective interdisciplinaire. Elle conjugue textes théoriques et études ethnographiques, avec le souci d'appréhender le lointain comme le proche. Elle offre, dans la rubrique «À Propos», un lieu de débats et d'échange d'idées. C'est la référence! Allez fouiller leurs archives. Nul doute que vous y trouverez quelques pépites qui éclaireront vos centres d'intérêt, y compris sur la santé.
http://lhomme.revues.org/

 

Un billet d'humeur (euh... d'horreur en fait...)        

  Pour que notre cauchemar, soit aussi celui de tous, faites passer !

On vous représente cette noire poésie, juste comme une occasion de vous signaler notre travail de recherche en cours sur l'accès aux soins qui tente de répondre à « pourquoi les Africains meurent à 50 ans » ? On explore là le champ de l'anthropologie politique, de l'organisation politico-économique mondiale... entre culture de la domination et culture de la fraternité? 

 

Jean, notre gérant, scientifique pratiquant, est en pleine réflexion sur "la poétique de soin" de nos recherches, avec Claude, l'esprit du livre.

Entre 2008 et 2013, nous avons fait une première recherche sur le soin, avant tout par l’observation du médecin (à la recherche d’Épistémè). Nous nous sommes alors lancés en tandem, dans une promenade sur les pentes de la Croix-Rousse, en quête de la douce Epistémè. Nous avons rencontré bon nombre de personnes dont Franck F., le médecin chamane, qui nous a mis sur la piste de la poétique (FAYA, 2015, p.325). Il nous a parlé de ses expériences dans des sociétés lointaines, avec lesquelles il partage l'dée qu’il y a un accès possible au réel justement parce que la personne qui cherche à savoir, agit et interagit avec le monde qu’elle veut connaître. Franck nous l’a dit. Face au constat d’une efficacité thérapeutique, il préfère rester poète, sans un besoin incontournable de formuler une explication. Un médecin qui dit travailler comme un poète invite à sourire. Mais en fait, c’est bien ce Franck F. qui nous éclaire. Avec cette façon qu’il a de rentrer dans la situation de vie des gens, de ne pas craindre la relation interpersonnelle où les sentiments ont leur place, de ne pas avoir peur de se livrer tout entier au risque de se faire manger par un serpent. Il propose une toute autre épistémologie, une poétique du soigner qui considère que ce qui est donné dans l'expérience directe, avec toute sa richesse, n’est pas moins profond et moins véridique que ce que nous propose la description scientifique.

Nous entendons ainsi par poétique, le récit d'une historiette sur la rencontre entre un soigné et un soignant. C'est un exercice qui vise à produire de la connaissance sur les choses, sur le soin, en donnant la parole à nos sens, nos ressentis, l'expérience de ce que nous sommes ensemble. La poétique vise à voir autrement le monde que ce que nous propose le « prêt-à-regarder » de la science et de la technique. La poétique vise à ouvrir un espace plus vaste sur le réel. Ces poétiques, nous allons en faire la collection. Nous présenterons ces récits dans une série d'ouvrages intitulée « poétiques de soin ». Le premier volume est en gestation. Nous vous informerons de sa parution. Et déjà vous aussi, vous pouvez rejoindre notre projet et nous proposer vos histoires !

DESCOLA, Philippe, INGOLD, Tim. (2014). Être au monde, quelle expérience commune? (débat présenté par Michel LUSSAULT). Lyon : PUL, 78p.
FAYA Jean (2015). « À la recherche d'Épistémè. Ou comment, pour se débrouiller de la vaccination contre l'hépatite B, un médecin devint ethnologue ». Lyon : les Éditions Let-Know Café, 372p.

 

 

Let-Know Café, institut de recherche anthropologique sur le soin et l'accès aux soins, est aujourd'hui un café en ligne. Il propose aux soignants, aux soignés et à toute personne s’intéressant à la santé, le point de vue de l’anthropologie sur le soin. Notre équipe vous présente ainsi des conseils de lecture, recommande des actualités et parutions, des événements et manifestations, des liens internet, des billets d'humeur, offre la possibilité d’organiser des interventions/formations. Nous visons ainsi à animer une dynamique de recherche et de débat sur le soin et l’accès aux soins, et sur la méthodologie de recherche.

Et, nous défendons une posture de recherche autant engagée qu'éclairée, affichant la volonté que notre travail scientifique contribue à un accès aux soins plus facile pour les malades et à des soins plus efficaces et plus adaptés. Le partage des connaissances anthropologiques et la diffusion des résultats de nos recherches doivent participer à inspirer des politiques de santé plus justes, tant au niveau national qu'au niveau international.

 

 

S'il vous plait, faites-nous connaître à votre réseau!!

A tout de suite au Café?

L'équipe de Let-Know Café