La République - Vous avez dit féminisme? (AUDIO)

Nos événements

Date de l’événement: 
Vendredi, 15 Janvier, 2021 - 19:30
Lieu de l’événement: 
En visio
Entrée: 
Inscription conseillée
Compte-rendu: 

...

 

Vous avez dit féminisme? 

 

Droits sexuels et reproductifs, quel aggiornamento ?

 

 

Audio : première partie

 

 

Audio : deuxième partie

 

 

 

 

 

Et voilà que la porte de la République de Let-Know Café est ouverte à nouveau pour cette nouvelle soirée. Heureux nous sommes ! Car c'est le lieu pour échanger sur le soin et la politique. Et oui, le soin, c’est tout autant une relation thérapeutique qu’une organisation entre nous, une organisation sociale, décidée (par certains), choisie (par d'autres), donc une organisation politique. Et du soin de l’autre au prendre soin d’une population, il n’y a qu’un petit pas. Pour faire ce petit pas ensemble, il faut nous creuser la tête : que veut donc dire "prendre soin" dans une relation politique? Prendre soin, c'est prendre le soin ? Prendre le soin de soi, c'est prendre le soin de l'autre? Et si on prend le soin de l'autre (?!), qui y trouve intérêt? Celui qui donne ? Celui qui reçoit ? C'est bien ou c'est du vol ? On parle de tout cela ce soir avec Joel Le Corre, autour du féminisme et des droits sexuels et reproductifs en Afrique. 

 

 

"Le Forum « Génération Egalité », « pour l’égalité entre les hommes et les femmes », organisé par l’ONU Femmes et les gouvernements de France et du Mexique, devait se tenir en 2020. Du fait de la pandémie il a été reporté à 2021. 25 ans après la Déclaration et le Programme d’Action de Pékin, qui constituent « le programme d’action mondial le plus complet en faveur des filles et des femmes dans tous les aspects de leur vie », le Forum se veut « porteur de positions progressistes sur l’égalité entre les femmes et les hommes. »

Si les avancées obtenues par les organisations féministes lors des conférences du Caire en 1994, puis de Pékin en 1995, représentent une victoire sur les mouvements et les états conservateurs, c’est une victoire à la Pyrrhus, selon la chercheuse Arlette Gauthier, de l’IRD, car obtenue après des compromis avec ce que l’on appelle « l’establishment populationnel » néo-malthusien* qui vise à contrôler la « bombe » démographique des pays pauvres, envisagée comme une menace pour la sécurité des états de l’OCDE. C’est au nom des droits sexuels et reproductifs des femmes et des filles, obtenus au Caire et à Pékin, que s’exercent aujourd’hui, de la part de multiples instances étatiques ou privées, des pressions nouvelles pour une réduction de la fécondité des femmes pauvres du monde par différents moyens. En contrepartie, celles-ci sont censées pouvoir s’engager dans un cercle vertueux qui les sortira de leur déréliction**."

 

Joël Le Corre, médecin retraité, bénévole de Médecins du Monde à l'International.

 

*Le malthusianisme est une doctrine politique prônant la restriction démographique, inspirée par les travaux de l'économiste britannique Thomas Malthus (1766-1834)

**État de la personne qui se sent abandonnée, privée de tout secours.