Synthèse de la recherche en cours

La synthèse de la recherche en cours sur l'accès aux soins

À la fin de ses études de médecine, notre gérant a eu l'occasion de partager un repas avec Philippe Biberson, alors président de l'association Médecins sans Frontières, tout juste auréolée du prix Nobel de la paix. Après avoir écouté attentivement le contenu de ses travaux et questionnements de l'époque, finalement assez proches de ceux d'aujourd'hui, il conclut en disant à Jean  : « pour faire de la santé publique, si tu ne comprends pas que tout ce système est là avant tout pour favoriser au final la rencontre entre deux personnes, le malade et le soignant, alors tu ne feras jamais du bon boulot ». Cette phrase-là fait encore aujourd'hui son travail. Et cet axe de recherche que nous débutons sur l'accès aux soins, se dirigera dans ce sens. Avant que le malade et le médecin ne décident de faire le soin ensemble, comment peut se construire le trajet de l'un vers l'autre? Quelles sont les conditions de la rencontre entre eux deux, de la négociation qui pose le contrat de soin?

Dans bien des cas, cette rencontre est difficile ou impossible. Pour travailler la question, nous choisissons la situation qui nous interroge le plus : Pourquoi dans bon nombre de pays d'Afrique de l'ouest, l’accès aux soins est-il si difficile avec une espérance de vie qui ne dépasse pas 50 ans ? Pourquoi les Africains meurent-ils à 50 ans ?

L'objectif de ce travail de recherche est donc d'apporter de la connaissance sur ce qui fait la difficulté de cette situation.  Et il nous faut circonscrire ce vaste champ par des choix méthodologiques. Ainsi, nous regarderons la réalité par le prisme du politique. En effet, ce théâtre africain nous semble avant tout être un théâtre politique. Les enjeux de santé majeurs autour des indicateurs effrayants  de l'espérance de vie de certains pays, interrogent sur ce que l'on veut pour le soin de l'autre dans le cadre des relations mondialisées. Nous nous distinguerons d'un certain courant en anthropologie de la santé, qui s’enferme à vouloir expliquer pourquoi les Africains « résistent » aux programmes d’aide et de développement sanitaire qui leurs sont proposés. Nous tenterons de démontrer que cet état de non-soin, est en grande partie généré, non pas par l’Afrique, mais par une organisation politico-économique du monde qui dessert le continent, et freine de toute perspective de développement.

En parallèle à cette analyse globale, nous poserons localement la question du pourquoi les Africains meurent à 50 ans, à un échantillon de la population africaine récemment arrivée en France, et de la même façon, à un échantillon de la population française à l’occasion d’ « entretiens aux bancs publics ». Il s'agira surtout de comprendre pourquoi il existe une telle tolérance de notre société face à cette situation ? Quels en sont les mécanismes ? Il faudra explorer un champ politique qui semble aujourd'hui osciller entre fraternité et domination. La fraternité serait de reconnaître l'autre comme son égal, comme un être humain digne d'être soigné pour apporter à la société tout ce dont il est capable, quand la domination serait dans un sens opposé, cette volonté de subordonner l'autre, de décider pour lui, comment il sera ou ne sera pas soigné. À quoi ressemble le soin lorsque le lien social s’éloigne ou se rapproche de la fraternité ? Quelles médiations sanitaires sont possibles dans l’emprise et la domination ? Peut-on parler d'une culture de la domination et d'une contre-culture de la fraternité?

Notre travail d'enquête aura lieu sur trois années (2016-2018), basé sur une étude bibliographique, des observations et entretiens à Lyon, avec un « pied » en Afrique de l'Ouest! Il fera l’objet à terme de la publication d’un ouvrage.

Voilà il n'y a plus qu'à ouvrir nos yeux et tendre nos oreilles. Comme le nouveau-né la première fois de sa vie qu’il met le nez dehors, dans sa poussette, et qui ... , enfin, oui vous vous souvenez... etc... etc...
 

 

 

 

Plan de l'axe

La synthèse de le recherche en cours

Journal de recherche sur l'accès aux soins

Le contexte africain

La santé des Africains

L'africain est pauvre

Structures de soins

La géographie

L'histoire

L'afrique est riche

Le contexte international

L’organisation néo-libérale du monde

Les institutions internationales

Le système de la dette

Les banques et la finance

Les gouvernements et les états

Des accords monétaires défavorables

Les entreprises privées

La perte du capital naturel

L’industrie pharmaceutique

La fiscalité

L'évasion fiscale

Taxation sur les transferts de la diaspora

Les ONG

Le trajet du soigné

Un travail de malade

L'argent, quel obstacle?

Le trajet du soignant

Dieu et les médecins

Le médecin, l'incontournable

La rencontre

Habiter le monde de l'autre

Le temps, cet indispensable

Questions de langage

Négocier le soin

Fraternité

Domination

Précédents travaux sur l'accès aux soins