L'industrie pharmaceutique

01/02/2016 – BIBLIO : Rapport de l’OXFAM

« Les inégalités sont également exacerbées par les entreprises qui recourent aux monopoles et à la propriété intellectuelle pour biaiser le marché en leur faveur, excluant la concurrence et augmentant les prix pour le consommateur ordinaire. En 2014, les entreprises pharmaceutiques ont consacré plus de 228 millions de dollars aux activités de lobbying à Washington. Lorsque la Thaïlande a décidé de délivrer une licence obligatoire pour plusieurs médicaments clés, une disposition offrant aux autorités la possibilité de produire des médicaments localement à un coût largement moindre en s'affranchissant de l'autorisation du détenteur du brevet international, les entreprises pharmaceutiques ont fait pression sur le gouvernement américain pour qu'il place la Thaïlande sur une liste de pays pouvant être sujets à des sanctions commerciales ».
[…]
« Modifier le système international de R&D et la tarification des médicaments, de manière à ce que l'ensemble de la population ait accès à des médicaments adaptés et abordables : négocier un traité international relatif à la R&D ; renforcer les investissements pour les médicaments, notamment pour des génériques abordables ; exclure les règles de propriété intellectuelles des accords commerciaux. Le financement de la R&D doit être dissocié de la tarification des médicaments pour briser les monopoles des entreprises, garantir le bon financement de la R&D pour les thérapies requises et proposer des produits abordables ».

OXFAM (2016). Une économie au service des 1%. Document d’information d’OXFAM 210. Résumé. 18 janvier 2016. P8-10