La République du coronavirus (à paraître)

Nos appels à écrire sont clos. Merci à tous +++ pour votre participation!

C'est à nous de travailler à l'éditon des livres. On vous tient au jus !

 

 

La république du coronavirus

2ème Appel à écrire !

 

Chers amis,

    Depuis que nous sommes entrés dans la pandémie et le temps du confinement, notre rapport à la chose publique et au politique a sensiblement changé. Dès le nouvel état d'urgence sanitaire décrété le 23 mars dernier, débats et controverses ont déserté (temporairement) le parlement, mais se sont multipliés par écrans interposés, dans les réseaux sociaux, à l'échelle mondiale. Comment et que penser de ce déplacement ? La «distance sociale», le port du masque, le testing, le confinement et bientôt les modalités pratiques du dé-confinement posent à tous les terriens des questions politiques relatives à la place dévolue au lien social, à notre rapport à la santé, au comment vivre ensemble pendant et après le Covid 19. Sont aussi interrogées les conditions à promouvoir pour construire un monde plus empathique. Qu'en pensent les soignants en première ligne, mais aussi les citoyens confinés ? 
    Nous avons eu l’idée d'écrire un premier livre sur l'expérience du confinement, "qui se présenterait comme un assemblage de témoignages, un peu comme un journal de bord des confinés... des dizaines de voix qui se répondraient en écho et finiraient par construire une image kaléidoscopique de cette situation particulière", comme vous le disait Lya. Il pourra s'intituler La Poétique du Coronavirus. En écho à cette première initiative, nous proposons d'écrire collectivement un second ouvrage centré sur cette chose politique que nous vivons, La République du Coronavirus !
    Vos écrits peuvent se présenter sous la forme de récits en prose ou poèmes, fragments de pensées disséminés sur la feuille, textes académiques, dessins... tout est possible ! Nous donnons simplement comme consigne de ne pas dépasser 4 pages en format word et de dérouler vos points de vue, réflexions ou questionnements politiques consécutifs à la traversée de cette épreuve collective que vous avez envie de partager ou de mettre en débat.
    Confinement oblige toujours, les rencontres de Let-Know Café restent suspendues pour une durée inconnue, mais nos esprits restent toujours en mouvement, curieux et créatifs!  

N'hésitez pas à en parler autour de vous !

                 
                   Christian Laval, membre de Let-Know Café