L’autre : cliniques, cultures et société

Voilà une belle revue avec de bien belles images en couverture ! Donc vous pouvez faire juste la collection des pages de garde colorées. Et vous pouvez aussi vous rendre régulièrement sur le site. On aime le ton des écrits et la volonté éditoriale d’ouverture, qui ne craint pas d’affronter la complexité. Tendre vers l’universel de la psychopathologie avec la contrainte du singulier, du différent, du particulier, de l’intime, de l’inconscient. On adore ! 

Référence: