Poésie

RILKE Rainer-Maria (1937). Lettres à un jeune poète.

"Cher Monsieur. Votre lettre vient à peine de me parvenir. Je tiens à vous en remercier pour sa précieuse et large confiance. Je ne peux guère plus. Je n’entrerai pas dans la manière de vos vers, toute préoccupation critique m’étant étrangère. D’ailleurs, pour saisir une œuvre d’art, rien n’est pire que les mots de la critique. Ils n’aboutissent qu’à des malentendus plus ou moins heureux. Les choses ne sont pas toutes à prendre ou à dire, comme on voudrait nous le faire croire. (p.21)"  Rilke est un maître ++ On aime ce livre. Lisez la suite !

RILKE Rainer-Maria (1937). Lettres à un jeune poète. Paris : Editions Grasset, p.120